ABC du toilettage

Face 1


Face 2


(brosse avec de toutes petites piques légèrement recourbées à leur extrémité) :

Vue de face


Vue de dessus


Vue de profil


Différentes tailles


Peigne à queue


Brosse picots - dessus


Brosse picots - profil


Soie de porc


Sanglier


Pour les produits "miracle" il n'en existe pas ! Seules, la bonne volonté et l'expérience, ou encore votre toiletteur peuvent vous aider dans les cas difficiles (trop de temps sans soins).

Comme tous les métiers, le toilettage en est un à part entière, et tout s'apprend. On ne s'improvise pas toiletteur du jour au lendemain ! Les ciseaux et la tondeuse sont à proscrire ! Ces outils ne devraient être utilisés que pour un usage professionnel. (toiletteur et vétérinaire) Nous voyons trop souvent de pauvres animaux massacrés" (esthétiquement parlant, mais aussi physiquement) par une paire de ciseaux "maison" ! ou pire : par un toiletteur peu scrupuleux !

Méfiez-vous également des "tontes" à tout va, pour ne pas faire souffrir votre animal ! (dit-il...) La réalité est toute autre : il ne veut pas "perdre" son temps, ou s'abîmer les doigts par un travail long et fastidieux !

Tout bon toilettage démarre par un démêlage en profondeur ! Pour ce faire, vous avez à votre dispostion : la carde et le peigne.


 La carde :

outil indispensable pour préparer la fourrure de votre animal à être démêlée en profondeur par le peigne. Elle vous permet "d'ouvrir" les mèches longues (souvent torsadées). ATTENTION : ne pas appuyer cette carde sur votre animal et en particulier sur les parties sensibles, telles que le ventre, l'intérieur des cuisses, les parties génitales, sous la queue, et le museau ! Vous devez avoir une main "légère", le but recherché n'est pas de démêler, mais bien d'ouvrir le poil de surface pour permettre un glissement du peigne de la base du poil à son extrémité !


A   Le peigne :

cet outil vous permettra d'aller chercher le sous-poil mort (mue), de votre chien ou votre chat. Ce poil s'est détaché de la peau, mais ne peut pas glisser au long de la fourrure, pour se retrouver au sol, comme chez les poils courts ou ras ! Vous devrez donc aller le chercher avec votre peigne. Pour ce faire, démarrez toujours par les pieds (veillez à ne pas oublier les "entre-doigts"), ensuite vous remonterez par étapes, le long de la jambe (attention aux aisselles ! endroit délicat)...... Une fois, les 4 jambes terminées, vous pourrez alors continuer par la queue, les fesses, sous le poitrail, y compris le ventre. Puis vous pourrez faire les côtes, et la "bavette", jusque sous le museau ! Il ne vous restera que le dos, l'encolure et la tête ! Une fois fait, vous aurez l'impression d'avoir un nouvel animal devant vous ! Avec un aspect soigné ! Si vous vous appliquez à le faire une fois par semaine, tel que décrit, vous n'aurez jamais un animal "feutré" !

Si vous l'osez : n'oubliez pas de couper les ongles, et de retirer les poils internes de l'oreille ! 

Et maintenant, votre animal est prêt à passer au  bain ! 

Nous parlons de bain, alors qu'en réalité, il s'agit bien d'une "douche" ! En effet, je déconseille vivement de mettre votre animal dans un fond d'eau..... désagréable pour lui, car la situation n'est pas naturelle !


B    Le bain :

NE JAMAIS utilser un produit pour humain sur un animal (même un produit pour bébé) !

Les PH de peaux ne sont pas identiques ! De plus, un produit pour chien ou pour chat a été étudié pour répondre aux besoins spécifiques des différents pelages et sensibilité de peau en ménageant au maximum le sébum naturel ! Vous trouverez dans le commerce spécialisé, le shampoing spécifique à la texture du poil de votre animal !

D'autre part, on me demande également à quelle fréquence on peut laver son chien ou son chat.... Aussi souvent que vous le désirez ! C'est-à-dire que si vous le lavez chaque semaine, ça ne lui posera aucun problème ! Les produits pour chiens et chats d'aujourd'hui ont évolué de telle manière que la peau et le poil seront respectés, et comme pour nos cheveux, "nourris" de l'extérieur et dépourvus de toute salissure, telle que la pollution ! L'important étant de bien rincer et sécher ensuite !

Pour le chien, vous le mouillerez jusqu'à la peau, y compris la tête ! Prenez garde toutefois à ne pas lui faire "inhaler" de l'eau ou du shampoing... Pour les yeux, votre animal sait parfaitement les fermer, tout comme nous, lorsque quelque chose s'en approche, que ce soit de l'eau ou du shampoing ! N'ayez pas peur de poser la pomme de votre douche sur votre animal, plus vous serez proche de lui, moins il se fera gicler ! Sensation désagréable pour lui. Pour l'eau ou shampoing dans les oreilles, pas de problèmes non plus, le tout étant de rincer le shampoing qui se serait introduit, en appliquant votre pomme de douche contre son oreille, et en massant légèrement à la base de celle-ci (tous les chiens savent également "secouer" leurs têtes pour évacuer un liquide à l'intérieur de leurs oreilles) ! Ensuite, vous lui assécherez l'intérieur de l'oreille avec un "cleanex" en douceur. 

l'ouate ou le coton sont à proscrire : risque de dépôt de matière dans l'orifice (oeil ou oreille) ! 

Une fois mouillé, vous appliquerez votre shampoing dilué, en général : 1 part de shampoing pour 10 parts d'eau, que vous ferez travailler avec votre main à plat, non pas avec les doigts, jusqu'à l'obtention d'une "crème" onctueuse ! Vous laisserez poser ensuite environ 3 à 5 minutes (selon indication sur l'emballage).

Pour le chat, vous appliquerez votre shampoing sur poil sec, en procédant comme pour le chien.


B     Le rinçage :

La partie la plus importante de votre "bain" ! Vous ne devez pas abandonner votre rinçage, tant que l'eau ne ressort pas totalement claire ! Attention à la température de votre eau ! Si celle-ci est bien adaptée, votre animal risque de s'endormir ! Pour le chien, légèrement plus froide que chaude, et le chat, exactement le contraire ! Lorsque vous sortirez votre animal favori de la baignoire, vous essorerez son poil en faisant des pressions sur ce dernier à l'aide d'une serviette.

NE FROTTEZ JAMAIS UN ANIMAL A POILS LONGS avec la serviette.... vous allez provoquer des noeuds ! 


C     Le séchage : 

A l'aide d'un séchoir fixe ou non, vous pourrez procéder à votre séchage, de la même manière que le démêlage. En commençant toujours par les pieds et en remontant ! Vous "travaillerez" le poil avec une brosse à picots aux bouts arrondis ! Ce procédé permettra au restant de poils morts de sortir de la fourrure tout en faisant un "brushing". Vous ne pourrez stopper votre séchage, que lorsque la peau sera totalement sèche !

Si vous avez eu la patience d'aller jusqu'au bout de votre toilettage, félicitations ! Il vous en sera reconnaissant, sa peau et son poil peuvent respirer librement !

Vous venez de lire  "l'abc" du toilettage !